Valider son permisValider
son permis
Espace adhérentEspace
adhérent
Bourse au territoiresBourse aux territoires

Technique

  • Bilan cristallins lièvre 2020

    Chaque année, dans le cadre du Réseau lièvres, la fédération des chasseurs de la Somme collecte des cristallins de lièvres pour estimer l’âge-ratio (jeunes/adultes) 
    Campagne de chasse 2020 : à peine un lièvre prélevé sur deux était un lièvre né dans l’année. 

    Lire la suite

  • Plan de chasse sanglier au 15 décembre 2020

    Malgré un contexte sanitaire très difficile et des conditions compliquées pour l’organisation des journées de chasse, les objectifs sont atteints.

    Lire la suite

Bilan des échantillonnages de compagnies de faisan

5.9 jeunes par poule faisane, c’est identique à l’an passé (5.8).

Rien de particulier cette année, si ce n’est la présence significative de jeunes oiseaux nés en fin de saison de reproduction pas bien gros à l’ouverture de la chasse.

Le faisan va bien et tire profit contrairement aux perdrix du changement climatique :

  • Il s’accommode des hivers doux,
  • Il niche tôt en saison donc profite des premières belles journées printanières,
  • Il n’hésite pas à abandonner ses premiers jeunes pour attaquer une seconde couvée.

Le faisan pâtit énormément du machinisme agricole dévoreur et avide de petit gibier en période de fenaison et de moisson, d’où l’utilité de laisser beaucoup de poules à la sortie de l’hiver.

Rappel : 4 poules en fin de saison de chasse génèrent 1 couvée l’été suivant (2 poules vont disparaitre et 1 va rater sa couvée).

  • Nom du fichier : Bilan échantillonnage faisan 2020
Télécharger

Bilan des échantillonnages de perdrix grise

Malgré des conditions météorologiques favorables, le nombre de jeunes par poule d’été est faible : 3 jeunes par poule.
Ce nombre médiocre de jeunes ne sera pas suffisant pour combler les pertes naturelles cet hiver et le début du printemps prochain.
Immanquablement, les comptages de couples vont baisser l’an prochain, c’est purement mathématique.
La particularité de cette année, au-delà des 51% de poules sans jeunes, est la présence significative de poule perdrix accompagnées d’un ou deux rescapés.

  • La moisson est meurtrière pour les perdrix car elle intervient désormais quelques jours après le pic d’éclosion, d’une part. Accompagnée d’une évolution sidérante du matériel.
  • D’autre part , la canicule est elle aussi meurtrière car à la naissance, le manque d’eau cuit les poussins de quelques grammes en quelques heures, dans les plaines les plus hostiles.

Un grand merci à toutes celles et ceux qui se sont investis dans ce travail.

  • Nom du fichier : Bilan échantillonnage perdrix 2020
Télécharger